MENU



  • Afin de répondre aux interrogations de certains, voici ce que dit le site web du
    ministère de l’éducation dans une page intitulée "l’éducation à l’image, au cinéma et
    à l’audiovisuel" et mise à jour en décembre 2009 :

    À l’école, au collège, au lycée
    L’éducation à l’image, au cinéma et à l’audiovisuel contribue à l’acquisition du socle
    commun de connaissances et de compétences que chaque élève doit acquérir.
    L’histoire de la représentation du monde s’inscrit dans la culture humaniste et dans
    l’histoire des arts.
    À l’école : l’initiation
    La sensibilisation à l’univers artistique des images et des sons se fait
    principalement dans le cadre des pratiques artistiques et de l’histoire des arts.
    En maternelle, l’élève découvre l’univers des images. Il observe celles des écrans de
    télévision et d’ordinateur, les décrit, joue avec elles, les manipule et en produit.
    À partir du CE2, l’enseignant l’amène progressivement à s’interroger sur l’origine,
    la nature et les composantes de l’image. Ces activités de production et d’analyse
    peuvent utiliser le film de fiction ou documentaire, le dessin animé, le clip-vidéo et
    les émissions de télévision.
    Au collège : l’approfondissement
    L’éducation à l’image est transversale. Elle a lieu principalement en arts plastiques
    et en histoire des arts. L’élève est initié à une lecture active et critique de l’image
    animée en français, histoire-géographie, langues vivantes, sciences de la vie et de
    la terre.
    À partir de la cinquième, un travail d’analyse et de production d’images s’ouvre à la
    vidéo et à l’infographie. L’accent est mis sur le point de vue : l’image est porteuse
    d’une vision singulière.
    Au lycée : la spécialisation
    Lycée d’enseignement général et technologique
    Deux types de formation au cinéma et à l’audiovisuel peuvent être proposés en
    partenariat avec des structures culturelles et des professionnels du cinéma :
    un enseignement de spécialité, en série L (5 h, coefficient 6 au bac), dans 125
    établissements
    une option facultative, dans toutes les séries (3 h, coefficient 1 ou 2 au bac), dans
    200 établissements
    Cet enseignement privilégie la dimension artistique du cinéma et de l’audiovisuel,
    dans les formes et genres les plus variés : images et sons numériques, art vidéo,
    cinéma expérimental, etc. Il analyse leurs composantes patrimoniale et
    contemporaine, articule pratique et culture artistique et en explore les aspects
    techniques et économiques.
    L’éducation au cinéma et à l’audiovisuel se retrouve aussi dans le cadre des travaux
    personnels encadrés et de l’histoire des arts.
    Source :http://www.education.gouv.fr/cid21004/l-education-a-l-image-aucinema-_ et-a-l-audiovisuel.html


Plus d'articles... Voir tous les articles